timeline_pre_loader

2018

En commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale réédition du couteau Le Poilu avec des plaquettes bronzées.

2008

Réédition du couteau Napoléon en collaboration avec la Coutellerie Cognet,  en série limité à 1815 exemplaires.

2005

Acquisition de la coutellerie Lacroix-Mary avec le célèbre queue de poisson crée en 1895 par Eugène Lacroix.

2002

Cent ans plus tard, la Coutellerie Couperier Coursolle célèbre ce centenaire avec ce coffret qui symbolise 4 générations de savoir faire.

1998

Le Phénix, réalisé en collaboration avec le coutelier d’Art Yves BELLEIN, est un couteau à thème ( coupe-cigare, sonde à fromage, démanilleur, table…).

1997

Avec le concours du graveur Gérard THUBET une nouvelle ligne de couteaux est créée, le Thiers et le Laguiole “Custom”. Chaque manche en laiton incrusté de différentes sculptures exécutées individuellement à la main donne à chaque couteau un caractère unique. Ce couteau qui était une oeuvre d’art n’est plus en fabrication.

1995

Coursolle intègre la confrérie du couteau de tié, et crée le Thiers par Coursolle.

1994

Création pour le salon COUTELLIA du “laguiole COURSOLLE” en laiton massif sculpté .

1988

Jean-Marc COUPERIER reprend l’affaire familiale et tout en continuant à fabriquer “le Coursolle” développe de nouveaux produits, toujours liés au travail du laiton massif qui depuis des années est le signe distinctif des produits COUPERIER COURSOLLE..

1968

Acquisition de l’entreprise COURSOLLE dont les origines remontent au début du siècle. Reprise de la fabrication des fameux couteaux fermants Coursolle au manche caractéristique en laiton massif sculpté avec la clé à mollette.

1965

Antonin COUPERIER se retire et cède l’affaire à son fils qui prend seul en charge la gestion de l’entreprise.

1947

Arrivée du fils Fernand COUPERIER qui s’applique à fabriquer des matrices de couteaux.

1945

Antonin COUPERIER , grand-père de l’actuel dirigeant, artisan coutelier, crée la coutellerie. Il se spécialise dans la production de couteaux fermants.

1926

Léon Coursolle dépose les 4 clés existantes actuellement.

1905

Léon Coursolle dépose sa 1 er marque “La clé à molette”

1902


Léon COURSOLLE imagine un couteau d’un nouveau genre dont le manche est sous forme d’une belle gravure emboutie dans le laiton. Il devint le créateur français du couteau à sujets.